Artistes

Francis Choinière

Directeur artistique et chef d’orchestre

Musicien polyvalent, Francis Choinière est à la fois pianiste, compositeur, chef de choeur et d’orchestre, baryton solo et choriste. Il occupe les postes de directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique et Choeur des Mélomanes, de directeur musical de l’ensemble Vocal Trame Sonore, de pianiste pour l’Académie de ballet Métropolitain ainsi que pour l’Académie de Danse Classique, et de choriste professionnel dans la chorale de St. Andrew and St. Paul. Chef de choeur pour plusieurs concerts au Centre Bell notamment avec Hans Zimmer, Ramin Djawadi, et bientôt Andrea Bocelli, Francis s’établit rapidement sur la scène musicale montréalaise. Il est récipiendaire de plusieurs bourses d’excellence académique notamment le Helmut Blume Mémorial Scholarship et le Barbara Ann (Smith) Pennie Prize for Musicianship.

Elie Boissinot

Co-directeur artistique et violoncelliste

Elie Boissinot étudie le violoncelle à l’université McGill avec Elizabeth Dolin depuis 2017. Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Montréal et l’Orchestre Symphonique de FACE. Il est violoncelle solo et directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique et Choeur des Mélomanes, un organisme à but non-lucratif qu’il a co-fondé avec Francis Choinière en 2015. Elie a occupé les premières chaises de l’Orchestre Symphonique de McGill, l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Montréal, l’Orchestre Symphonique du Conservatoire de Montérégie et les orchestres de FACE. Il s’est aussi produit avec le McGill Chamber Orchestra, l’Orchestre du chœur d’été de Montréal et le comédien Joe Cacchione. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses (Festival de Musique Classique de Montréal, Fondation Bradley & Bradley du Conservatoire de Musique de Montréal, Orford Musique, Prix d’expression de Marianopolis, Prix Sandra Wilson), il remporte en 2017 le grand prix de la compétition provincial CEGEPs en Concert, et le concours de concerto de l’OSJM. Il est aussi finaliste de la compétition de concerto classique de McGill en 2017. En 2018, il est lauréat de la compétition de concerto de McGill. Il interprétera le concerto d’Elgar avec l’Orchestre Symphonique de McGill en 2018-2019.


Artistes invités

Isabella Perron

Violinist

« La musique est ma vie », déclare Isabella d’Éloize Perron. Cette jeune musicienne de 18 ans fait certainement partie des rares artistes qui peuvent endosser le qualificatif de prodige. Son jeu empreint d’esprit et d’intensité témoigne d’une étonnante maturité et d’une musicalité authentique, unique et sincère.

Isabella débute le violon à l’âge de 2 ans et donne ses premiers concerts dès l’âge de 5 ans. Plusieurs fois soliste avec orchestre, elle se produit avec l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre à cordes I Musici avant l’âge de 10 ans. Elle s’est également produite comme soliste avec le Peninsula Symphony (San Francisco, CA), avec le National Theatre Orchestra (Théâtre National de Prague, République Tchèque), avec le Vancouver Symphony, le Calgary Philharmonic Orchestra, le Lethbrige Symphony, l’Orchestre Symphonique de Longueuil et plusieurs orchestres de chambre.

Durant cette période, elle s’est mérité de nombreux prix et distinctions : Premier Prix au concours international radiophonique pour les jeunes interprètes Concertino Praga organisé par la radio tchèque sous le haut patronage de l’UER (Union européenne de la radio-télévision), qui lui a valu une tournée en République Tchèque ; Deuxième Prix au Klein International String Competition (San Francisco), Premier Prix au National Music Festival (Canada), Premier Prix et plus haute note toutes catégories confondues au Concours de Musique du Canada.

Récemment, le Calgary Philharmonic Orchestra la proclamait « Emerging Artist » pour la saison 2017-2018. Isabella d’Éloize Perron joue sur un violon Jean-Batiste Vuillaume de 1737 gracieusement prêté par la compagnie CANIMEX

Stéphanie Pothier

Mezzo-soprano

Mezzo-soprano au timbre à la fois sombre et rayonnant, Stéphanie Pothier évolue dans un répertoire allant de la musique baroque à vocalises aux créations contemporaines. Ses engagements incluent les Requiem de Verdi, Mozart et Duruflé, Alexander Nevsky de Prokofiev, la Missa Solemnis de Beethoven, le Messie de Haendel et l’Oratorio de Noël de Bach.

En 2017, elle incarnait Vera Lynn dans Another Brick in The Wall à l’Opéra de Montréal, en plus d’être soliste dans Parsifal au Festival de Lanaudière sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, et dans la Fantaisie chorale de Beethoven, avec Kent Nagano, lors de la Virée classique de l’OSM.En 2018, elle était l’invitée de I Musici dirigé par Andrew Megill dans le cadre de l’Intégrale des cantates de Bach à la salle Bourgie. Elle incarnait récemment Lily dans la première canadienne de l’opéra Lotus Lives de Su Lian Tan.Boursière de la fondation Rotary International et du Goethe-Institut, elle est diplômée de la Hochschule für Musik de Stuttgart (chant) ainsi que du Conservatoire de musique de Montréal (clavecin).

Max van Wyck

Baritone

Max van Wyck, baryton (2me année avec L’Atelier Lyrique de L’Opéra de Montréal) – COLOMBIE-BRITANNIQUE (Vancouver)

Max van Wyck est diplômé de l’Université de Toronto, sous la direction de Lorna MacDonald. Il a interprété de nombreux rôles dont Captain Corcoran et Dick Deadeye dans HMS Pinafore; le rôle principal dans The Postcard from Morocco (Université de Toronto). Il a chanté tout récemment dans le Requiem de Brahms à Vancouver, au Cowtown Opera de Calgary, en récital pour la Oakville Opera Guild et finalement Bells of Baddeck à l’Ile du Cap Breton.

Anja Strauss

Soprano
anjalight

Saluée “explosive” par le San Francisco Classical Voice, la soprano allemande Anja Strauss est une artiste ayant de l’expérience dans le répertoire d’opéra, de Lied et d’Oratorio. Au cours des 20 dernières années, elle a chanté dans plusieurs maisons d’opéra américaines, notamment à l’Opéra de Sacramento, à l’Opéra lyrique de San Francisco, à l’Opera d’Oakland et à l’Opéra Pacific Repertory. Celle-ci a également pris la scène dans de nombreux théâtres allemands à Lübeck, à Kiel, à Potsdam et à Detmold. En concert, Mme Strauss a aussi interprété un vaste répertoire de musique sacrée, par exemple le Requiem de Mozart pour la commémoration du 11 septembre au Lincoln Center à New York.  Pour ce qui est de son expérience dans le domaine du Lied allemand, Mme Strauss a participé à des récitals au Weill Hall de Carnegie Hall, avec la Société Mozart de Californie, et au Festival Bach au Danemark. De plus, Mme Strauss a chanté Pierrot Lunaire de Schönberg sous la direction de Kent Nagano. Elle a étudié à la Musikhochschule de Lübeck en Allemagne, et à poursuivi son cheminement à Juilliard à New York. En plus de sa carrière active de soliste, elle enseigne le chant et la diction allemande à l’Université McGill. www.anjastrauss.com